ChooseMyCompany

Trouvez l'entreprise où vous serez heureux !

Étiquette : 10. HappyAtWork

Qu’est-ce qui motive les salariés en 2020 ?

En 2020, rares sont les entreprises qui n’écouteront pas leurs collaborateurs pour mieux comprendre leurs leviers de motivation. Et mettre en place les actions qui permettront de tirer le meilleur de chacun !

Rencontre en 5 questions avec Celica Thellier, co-fondatrice de ChooseMyCompany et du référentiel HappyIndex®AtWork

Celica, peux-tu nous dire pourquoi les entreprises réalisent des enquêtes de motivation ?

Ne pas écouter ses collaborateurs, c’est avancer dans le noir ! Ecouter ses collaborateurs, c’est instaurer un climat de confiance.

Oser se comparer avec d’autres entreprises et mesurer les évolutions permet de mettre en place des actions qui permettent d’accroître l’engagement des équipes et la motivation de chacun.

Les salariés sont-ils heureux au travail ?

Contrairement à ce que l’on entend dès qu’on allume la tv ou la radio, OUI, les français sont majoritairement motivés par leur travail : 66,8% satisfaction au 18 questions du modèle HappyIndex®AtWork en 2020

Qu’est-ce qui les rend si heureux au travail ?

Ce qu’ils aiment le plus, ce sont les éléments du quotidien. Ainsi, ils sont 76,3% à éprouver du plaisir à faire leur travail et 74,7% à trouver du sens à faire leur travail. 73,7 % sont fiers des produits et services de leur entreprise. Les relations humaines sont également au centre de la satisfaction car 72,6% des salariés apprécient les relations avec leurs collègues !

A l’inverse, qu’est-ce qu’ils aiment le moins ?

Ce que les français aiment le moins sont les éléments qu’ils ne contrôlent pas directement. Leur salaire est le meilleur exemple, puisque seuls 48% des français considèrent que leur salaire est adapté à leur niveau de responsabilités. Plus largement, la question de la reconnaissance est en jeu car seuls 63% se sentent reconnus et encouragés dans leurs efforts.

Autres points faibles, la compréhension des critères de l’évaluation de la performance et d’évolution dans l’entreprise (57 et 56%).

Sur quoi les employeurs doivent-ils concentrer leurs efforts en 2020 ?

C’est une bonne question car tous les items n’impactent pas de la même manière la motivation des salariés. Par exemple, en 2015, le salaire, la possibilité de progresser dans l’organisation ou la fierté des produits et services étaient des leviers très fortement corrélés à la motivation.

En 2020, le sens, la confiance en la direction et la caractère innovant des pratiques managériales (méthodes Agile ou subsidiarité par exemple) feront la différence !

Source Enquête HappyIndex®AtWork 2029. 56 123 répondants, de 11 000 entreprises différentes

HappyAtWork | Starters en 6 questions !

HappyAtWork | Starters est le 1er label de qualité des entreprises dans lesquelles il fait bon démarrer sa carrière.

La méthode d’analyse

Les Labels Happy  (HappyAtWork, HappyTrainees, HappyCandidates) reposent sur une conviction forte : chaque individu est co-responsable de son épanouissement.

Ils reposent sur le concept d’Empowerment (Enablement + Engagement).

Le modèle Happy est donc un modèle réflexif. Toutes ses questions commençant, par « Je », chaque participant peut donc le découvrir et l’interpréter comme un outil de développement professionnel.

La cible

Tous les salariés de -28 ans qui vivent leur(s) première(s) année(s) d’expérience professionnelle.

L’ergonomie du questionnaire

18 questions fermées + 4 questions ouvertes, soient 3-5 mn de temps de réponse.

Le questionnaire est transmis par email + relances à chaque salarié concerné.

La communication du Label HappyAtWork | Starters

Les enquêtes permettant l’accréditation 2016 sont ouvertes du 01 septembre 2015 au 30 juin 2016.

Le Label  HappyAtWork | Starters 2016 est valable du 01 janvier au 31 décembre 2016.

Début juin, Les Echos Start publie le classement des Top Performers. Pour avoir une chance d’être dans ce classement, il faut donc impérativement lancer son enquête avant le 15 avril 2015.

Le coût

Freemium : la participation au Label est gratuite.

Premium Analyse : personnalisation de l’enquête, analyse et benchmarks des résultats.

Premium Communication : mise en place de la Toolbox digitale permettant la diffusion du Label, avis, score dans les intranets des écoles, offres d’emploi et stages, site carrière, page meilleures-entreprises.com…

Confidentialité des données

meilleures-entreprises.com attache la plus grande importance à la sécurité, l’anonymat et la confidentialité des données recueillies. L’intégralité de notre politique de sécurité est disponible ici.

 

HappyAtWork Starters 2016 - Les Echos Start

Les entreprises où les jeunes diplômés sont heureux ! Classement HappyAtWork for Starters

HappyStarters

Les entreprises où il fait bon débuter sa carrière »

Élaboré à partir du questionnaire HappyAtWork de meilleures-entreprises.com, ce classement recueille les avis des collaborateurs salariés de 0 à 3 ans d’expérience professionnelle.

6 dimensions sont analysées : développement professionnel, environnement de travail, management, salaire & reconnaissance, fierté, fun & plaisir.

Avec ses 18 questions centrées sur le ressenti et l’individu, HappyAtWork permet aux salariés et aux organisations d’identifier les leviers de motivation, afin de développer l’énergie positive et la performance au quotidien.

Capture d’écran 2014-06-12 à 12.38.56

Ce qui rend les jeunes diplômés heureux…ou pas

Le 1er emploi est déterminant dans la vie d’un jeune diplômé.

Il constitue la 1ère étape de la construction d’une carrière.

meilleures-entreprises.com a donc souhaité aller au coeur de ce qui motive ces « Starters »  pendant leurs 3 premières années d’expérience.

Pour les entreprise, l’enjeu est élevé ! Car répondre aux besoins de développement des jeunes, c’est gagner en performance tout en attirant les meilleurs talents.

Motivation#1

Le travail bien fait est la plus grande source de motivation des Starters (70,8%)*. Il mesure les compétences acquises. Chez Berger-Levrault (éditeur de logiciels leader), les Starters ont à 87,4% le sentiment de produire un travail de qualité.

Motivation#2

Se sentir impliqué (64,9%) et s’engager dans ses responsabilités est le 2ème pilier de la motivation des Starters. Ensuite vient la fierté envers les produits et services (Celio / Sephora 83,3%).

Motivation#3

L’ambiance de travail (60,7%) est le 3ème pilier de la motivation des jeunes. Vivre dans un environnement stimulant favorisant l’intégration et la collaboration est essentiel pour les jeunes diplômés, notamment chez Extia (ESN / SSII) où 87,5% des Starters apprécient l’ambiance de travail.

Dé-Motivation

La compréhension de l’évaluation de la performance (36,4%) et l’encouragement par l’entourage professionnel (35,6%) sont des sources de démotivation chez les Starters.

Rares sont les entreprises -comme Alstom- qui réussissent à motiver leurs Starters sur ces dimensions (77,8% de satisfaction sur l’encouragement au quotidien)

Les études HappyAtWork mettent également en lumière un besoin de retours plus fréquents (feedback) de la part des managers.

Le feedback du manager est essentiel. C’est la clé du développement professionnel des Starters.

Un feedback bien construit – positif ou négatif –  est pour les jeunes le signe que leur travail a été vu et remarqué.

C’est donc la confirmation que leur contribution et leurs efforts sont utiles.

Cependant, comme l’illustre l’étude HappyTrainees©, la qualité du feedback reste à développer : cette dimension se trouve seulement à la 17ème place sur les 18 éléments de satisfaction pour les jeunes diplômés.

Pour obtenir l’enquête complète, contactez celica.thellier@mentreprises.com


Source:  enquête HappyAtWork 2014, 0-3 ans expérience, menée sur le site meilleures-entreprises.com— Echantillon de 3171 débutants dans 320 organisations
* % d’opinions favorables = nombre de réponses («tout à fait d’accord» + «d’accord») / nombre de réponses total, soit > 3,5 étoiles

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén